S'identifier
Saisissez votre nom d'utilisateur pour La Ligue pour la Protection des Oiseaux Auvergne.
Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.

Vous êtes ici

UNE HISTOIRE DE GRAND-DUC DANS LE PUY-DE-DÔME

10/12/2020

A l’occasion de la sortie du livre de Patrick Balluet, retour sur 50 ans de suivi du Grand-duc dans le Puy de Dôme (1970-2020)

Le livre de Patrick Balluet «Histoire de Grands-ducs» sorti en novembre, relate, à travers de nombreuses anecdotes pleines d’humour et de clins d’œil, la prospection du Bubo bubo dans la Loire de 1980 à 2019.

Ce livre, à se procurer (1) et à savourer sans modération, donne envie de faire connaissance avec ce grand nocturne et de s’impliquer dans sa sauvegarde.

C’est l’occasion de revenir sur quelques étapes de la prospection du Grand-duc (Bubo bubo) dans le Puy-de-Dôme.

© Cyrille Jallageas

Dans les années 70, un petit groupe d’ornithologues passionnés, Dominique Brugière, Didier Choussy, Jean-Pierre Dulphy, Pierre Maurit, Daniel Peynet, se met au défi de retrouver les sites de nidification du Grand-duc d’Europe, rapace ayant quasiment disparu au début du 20ème siècle. Ces aventuriers redécouvrent une trentaine de sites.

A partir de 2000 et pendant une quinzaine d’années, Yvan Martin, épaulé par de nombreux bénévoles naturalistes experts ou amateurs, étend la prospection du Bubo bubo, vérifiant près de 120 sites dans le Puy de Dôme (2)

Il lance en parallèle une gigantesque étude (3) sur l’alimentation de ce rapace basée sur une collecte de 9004 proies.

Un renouveau partagé avec enthousiasme : en 2011 une écoute simultanée rassemble 127 personnes sur la région Auvergne (YM bilan 2011).

Depuis 2016, grâce aux publications et nombreuses archives, le suivi a trouvé une nouvelle dynamique : une quarantaine de personnes suivent chaque année un ou plusieurs site(s). 

La constance d’occupation des sites de nidification, certains très anciens sont connus depuis du début du 20ème siècle, facilite l’objectif de revisiter l’ensemble des sites répertoriés par Yvan Martin et ses précurseurs.

En quatre saisons 101 sites ont été contrôlés au moins une fois, 73 sont occupés en 2020 (4).

Comme pour les autres espèces, de nombreuses zones blanches subsistent, espaces moins habités et plus difficiles d’accès, loin des grosses agglomérations.

C’est pourquoi nous lançons un appel à tous les passionnés de nature pour nous aider à prospecter la totalité des sites historiques. La liste des communes dites oubliées est disponible ici.

Si vous avez l’occasion de visiter les Combrailles, les gorges de la Sioule, le pays des couzes, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous communiquerons les informations nécessaires aux écoutes (5).

Rejoignez-nous lors des écoutes collectives annuelles (sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire).

CONTACTS : Cyrille Jallageas, cyrisle@yahoo.fr, Anne Citron, acitron@orange.fr, coordinateurs GD-63

Liens sur la documentation

(1)Télécharger le bon de commande

(2) Bilan 2000-2016 (YM, CJ, JPD)

(3) Étude alimentation GD

(4)Bilan 2020

(5)protocole